• Ma première jupe, pop-folk!

     

    J'ai plein de trucs à faire, mais tant pis, j'avais vraiment trop envie de vous montrer ma dernière réalisation, sur laquelle j'ai sué sang et eau (enfin, surtout de l'eau) pendant presque un mois. Non, je n'y ai pas passé toutes mes soirées pendant un mois, thank god, mais ce projet a été réalisé en de multiples étapes ponctuelles sur un mois.

    Il s'agit du modèle “Jupe Pop”, du livre “J'apprends à coudre des robes et des jupes” aux éditions Marie-Claire. J'avoue, pour ceux/celles qui suivent, il s'agit de la version “robes” de cette collection auquel appartient “J'apprends à coudre des hauts” sur lequel j'ai tant râlé il n'y a pas si longtemps... Mais je possédais déjà les deux, donc j'ai décidé de retenter ma chance (et je ne regrette pas).

    Ma première jupe, pop-folk!

     

    J'ai plein de trucs à faire, mais tant pis, j'avais vraiment trop envie de vous montrer ma dernière réalisation, sur laquelle j'ai sué sang et eau (enfin, surtout de l'eau) pendant presque un mois. Non, je n'y ai pas passé toutes mes soirées pendant un mois, thank god, mais ce projet a été réalisé en de multiples étapes ponctuelles sur un mois.

    Il s'agit du modèle “Jupe Pop”, du livre “J'apprends à coudre des robes et des jupes” aux éditions Marie-Claire. J'avoue, pour ceux/celles qui suivent, il s'agit de la version “robes” de cette collection auquel appartient “J'apprends à coudre des hauts” sur lequel j'ai tant râlé il n'y a pas si longtemps... Mais je possédais déjà les deux, donc j'ai décidé de retenter ma chance (et je ne regrette pas).

    Ma première jupe, pop-folk!

    Reprenons un peu les différentes péripéties, faisons la liste des adjuvants et des opposants de cette aventure épique.

     

    Première colle: le patron, adjuvant ou opposant?

    Chat échaudé craignant l'eau froide (j'ai jamais vraiment compris cette expression: pourquoi un chat ayant été blessé par de l'eau trop chaude aurait peur de l'eau froide? Mais je digresse. Reprenons.) Chat échaudé craignant l'eau froide, donc, j'ai essayé d'utiliser mes méninges afin de ne pas arriver au même résultat que pour mon premier haut, c'est à dire une taille beaucoup trop grande. J'ai fait de savants calculs en prenant en compte mes mesures (tour de taille, tour de hanches, distance taille/hanches, distance nombril/genou, distance pointe du nez/nombril – ah non, peut-être pas celle-ci), les marges d'aisance et les différentes marges de couture, afin d'estimer les dimensions de la taille du patron qui me correspondrait le mieux. J'ai notamment utilisé les conseils glissés ici afin de réaliser une jupe trapèze. Pour rappel, il n'y a pas de tableau de correspondance entre les tailles proposées et les mesures dans le livre. Finalement, j'en ai conclu que la taille 40 devrait être appropriée.

    Je vous fais grâce des différentes étapes préliminaires.

    Point visible sur le modèle, mais important: il y a une ceinture, que l'on peut coudre dans un tissu différent afin d'apporter une touche d'originalité. Cette ceinture doit se monter à part puis être cousue ensuite au corps de la jupe. Je ne m'étalerai pas sur le casse-tête technique qu'a représenté ce montage, dû à mon inexpérience, mais je dois souligner qu'elle doit être prise en compte lorsqu'on estime le seyant de la jupe.

     

    Voyez-vous où je veux en venir?

    Non? Alors je m'explique.

    Les trois pans du corps de la jupe une fois assemblés (deux pour l'arrière, une devant), je l'ai essayée. Et là, cela m'a semblé, encore une fois, beaucoup trop grand. Le drame. Je savais que j'aurais à ajouter la fermeture éclair et la ceinture, mais malgré tout, cela m'a semblé encore trop grand (chat échaudé craignant... tout ça tout ça.). Avec angoisse, j'ai donc recoupé/recousu le tissu.

     

    Et puis, montage de la ceinture (après redécoupage de celle-ci, d'où une correspondance de couture plus qu'approximative à un endroit entre la ceinture et le corps de la jupe): catastrophe, trop petit! J'avais bien dit que cette expression (le chat. Faut suivre.) ne voulait rien dire et ne mènerait à rien de bon! J'avais bien estimé ma taille initialement, c'était pas la peine de paniquer en cours de route. Mais même les meilleurs craquent sous la pression. Et les autres (moi) aussi.

     

    Ne renonçant jamais, j'ai échafaudé un plan diabolique afin de corriger cela, et d'aboutir à une jupe portable ET jolie envers et contre tout. La fermeture éclair n'étant pas encore cousue, j'ai créé un système unique afin d'élargir le tour de taille, système que je n'expliquerai pas car il n'est pas encore breveté, et que je suis sûre que Jean-Paul Gaultier est déjà jaloux. Ou alors c'est parce que je me suis tellement pris la tête moi-même que je veux vous éviter une migraine. L'un ou l'autre.

    Ma première jupe, pop-folk!

    Le résultat est … unique, mais plutôt joli et original (je trouve) sur l'extérieur, et a également un autre avantage: il remonte la taille dans le dos, ce qui, lorsqu'on a un séant imposant comme le mien, mais la taille pas encore trop épaisse, est bien pratique, car du coup ça ne “baille” pas. Perfecto. Bon, par contre, à l'intérieur c'est plutôt moche, mais c'est pas grave. Et cela modifie aussi un peu le tombé de la jupe derrière, mais ce n'est pas trop grave non plus. Petit point à signaler cependant: du coup, la jupe est un peu grande... ironie. Mais pas trop trop. Ce sera juste parfait pour les soirées tartiflettes!

     

    Je pensais être tranquille pour la fin, mais non, ce n'était que le calme avant la tempête, car une partie qui m'a bien énervée également fut l'ourlet du bas. Assez étrange, voilà quelque chose qui devrait être bouclé en un rien de temps. Et effectivement, le choix de la longueur de la jupe, l'épinglage du tissu tout en gardant un arrondi harmonieux en bas et en veillant à ce que le tissu derrière soit un peu plus long (cf séant imposant) n'a pas été si compliqué. Non, ce sur quoi je me suis arrachée les cheveux c'est la couture! Ma machine n'a eu de cesse de sauter des points, faire des boucles et je ne sais quoi encore. Irrégularités dont je ne m'apercevais qu'une fois la couture finie. J'ai bien dû recommencer 8 fois au moins (sur 2 soirées, ma patience a des limites).

     

    Je n'ai pas réussi à élucider la véritable raison : couches de tissus trop épaisses, mauvaise tension du fil, mauvais choix de longueur du point, problème d'aiguille. Ou bien c'est juste Stéphane Bern qui porte malheur (oui, j'aime bien bricoler devant Secret d'Histoire...). Toujours est-il que cela m'a bien énervée, j'ai dit beaucoup de gros mots (clin d'oeil à Mélanie et à son insulte favorite), mais en jouant sur les différents points évoqués ci-dessus, j'ai fini par arriver à quelque chose de correct. J'ai dû émousser mon découd-vite tellement il a chauffé, instrument du démon qui a même déchiré mon tissu sur quelques millimètres, ce qui n'a pas amélioré mon humeur. Mais je suis venue à bout de cet ourlet.

     

    Ma première jupe, pop-folk!

    Ma première jupe, pop-folk!

    Ensuite, ajout des poches, easy. (Et oui, ça tombe bien, elle correspond même au défi jupe du mois surThread and Needles , même pas fait exprès, j'avais choisi ce modèle avant!)

    Ma première jupe, pop-folk!

    non, non, je ne suis pas enceinte de 6 mois, juste dans une position très bizarre...

    Et résultat, une jolie jupe, sans doute pleine de défauts, mais que j'adore, avec des motifs un peu folk et colorés, et une longueur pile poile comme il faut, parfaite pour aller bosser. Celle-ci, je vais la mettre souvent!

    Ma première jupe, pop-folk!

    Ma première jupe, pop-folk!

    A bientôt!

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « Still aliveMadrid- Espagne -Inspiration Aventure »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mathilde
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:47

    C'est vachement chouette en tout cas ! Et puis très bon choix de tissu ;) (quoi je ne suis pas objective ?)

    2
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:50

    Jolie jupe ! Elle te va  bien; Bravo!

     

    Et pour le chat brûlé à l'eau chaude , il craint même l'eau froide !

    3
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:51

    Merci! Je suis d'accord pour le tissu! ;)

    4
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:53

    Au fait , qui t'a pris en photo ? Toi toute seule ?

    5
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:55

    ou alors tu as appris à la minette à se servir d' un appareil photo?

     

    6
    Mel
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:56
    Très jolie jupe, qui te va super bien ! Et quel article,
    7
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:56

    merci maman :) oui, bien obligée. non, le chat n'a pas été très utile sur ce coup là!

    8
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 20:00

    Merci Mel! :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    lacopinevoisine
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 21:12

    C'est vraiment une très belle création, bravo l'artiste !!!

    10
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 21:45

    merci voisine! ;)

    11
    La tantine
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 21:58
    Bravo. Les vraies couturières sont celles qui sont capables d adapter le modèle initial. Donc tu en est une;) Et puis rouge j adore. Biz
    12
    Samedi 26 Septembre 2015 à 11:51

    merci! je sens que je vais être la reine du bidouillage ;)

    13
    survivorauxnoneuros
    Mardi 20 Octobre 2015 à 22:17

    A quand du nouveau dis-moi? L'air espagnol a dû t'inspirer!

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 19:54

        J'avais un projet en cours avant de partir, j'espère pouvoir le finir rapidement maintenant que je suis rentrée pour vous le montrer!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :