• Le printemps commence sérieusement à s'installer (youhou!), il était donc temps que je couse mon confortable de mlm dans mon tissu sweat doudou fluffy de ma première Craftine Box.

     

    Doudou confortable

    Lire la suite...

    Pin It

    3 commentaires
  • Contrairement aux apparences, j'ai bien continué à coudre! A vrai dire j'ai même plus de projets que de temps.

     

    Petite revue chronologique des événements.

    J'ai flashé sur ce tissu (lainage fin?) à Mondial Tissus: des carreaux bordeaux, blancs et bleus marine. Depuis mon voyage en Irlande du nord avec les copines cet été au pays des Celtes, j'en rêvais.

    Chemise nouée dans le dos, à carreaux d'amour!

    Lire la suite...

    Pin It

    10 commentaires
  • Les jumeaux Plantain

    Lire la suite...

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Il y a déjà plusieurs semaines, je me suis fait offrir ce livre: “J'apprends à coudre des hauts- 15 modèles expliqués pas à pas” aux Editions Marie-Claire.

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

     

    Aussi quand j'ai décidé de me lancer dans la couture de mon premier vêtement, j'ai décidé de piocher dedans. Mon choix s'est porté sur un modèle de blouse ample avec des petits plis décoratifs.

     

     

     

    Pleine d'enthousiasme et d'entrain, j'ai déplié la planche à patrons, sorti mon tout nouveau papier à patrons et ai commencé à recopier.

     

    Premier écueil, il n'y a pas de tableau de correspondance entre les mesures et les tailles dans cet ouvrage... Je me suis donc dit que les tailles présentées devaient correspondre aux tailles commerciales standard, et me suis décidée pour la taille 38, me disant que je pourrai toujours agrandir les marges de couture pour ajuster (marges de 0.5cm incluses dans le patron) au besoin. Un petit détail m'a tout de même mis la puce à l'oreille: les intitulés du modèle différaient: le livre indiquait “Chemise bleue à petits plis”, alors que le patron indiquait “tunique bleue à petits plis”. (Et, oui, j'ai bien vérifié, il s'agissait bien de ce modèle-ci).

     

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

     

    Le patron une fois reporté sur le tissu, cela m'a semblé un peu étrange: j'avais l'impression que ça représentait beaucoup de tissu. Mais bon, je me suis dit “Tu n'y connais rien, aies confiance”. OMINOUS.

     

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-VWSHsq-R2xs%2FVFo8TACDQmI%2FAAAAAAAABb8%2F3IkC-DMUf8A%2Fs1600%2FKaa%25252BJungle%25252BBook.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fgildaslecoq.blogspot.com%2F2014_11_01_archive.html&h=227&w=400&tbnid=cJpjniLnFLgkWM%3A&docid=iI3NMQB0dbIxeM&ei=aOW4VbVxxNzLA5nSjLgK&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=560&page=2&start=12&ndsp=23&ved=0CF0QrQMwDmoVChMItcXZ08iAxwIVRO5yCh0ZKQOn

    J'ai donc continué: après un peu d'entraînement sur une chute afin de trouver les bonnes largeurs et longueurs de point, j'ai surfilé les deux pièces de tissu.

     

    Puis j'ai marqué les petits plis sur le décolleté.

     

    Et enfin, j'ai cousu les côtés. J'ai été assez généreuse sur les marges de couture, 1cm/1.5cm (au lieu des 0.5cm prévus à l'origine, pour rappel).

     

     

     

    Et j'ai essayé. Comment retranscrire mon émotion exacte... CATASTROPHE. Effet sac à patate informe. Ce n'était pas une chemise. Mais pas non plus une tunique (=chemise longue). Autre chose. Boubou court? Entendons-nous bien, je n'ai absolument rien contre les boubous. Ou la taille 46. La beauté vient dans toutes les tailles et toutes les formes. Mais le problème, là, est qu'il y avait tromperie sur la marchandise.

     

    Un peu dégôutée, j'ai tout de même tenté un rattrapage à ma façon afin d'aboutir à un vêtement mettable: J'ai redéssiné /cousu /surfilé /coupé les côtés sous l'emmanchure (4.5cm de chaque coté), et un petit peu en haut aux épaules -afin de remonter le décolleté- tout en conservant une circonférence de manche identique.

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

     

    J'ai terminé en faisant des petits ourlets en bas, au col et sur les manches. Mais j'avoue que je ne me suis pas trop appliquée sur les finitions, désabusée que j'étais.

     

    Et j'ai fini par fixer les petits plis du col avec un point décoratif, seul petit détail sympa.

     

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

     

    Le résultat est une blouse qui demeure ample (comme je le souhaitais) malgré ma coupe drastique du tissu. Cela reste tout à fait portable, mais grosse déception. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser au fameux cadeau de Noël de Thérèse! (référence? ;-) )

     

    Premier vêtement: chronique d'un désastre annoncé

    http://www.stillvauriens.com/tag/cinema/

    J'hésite maintenant à tenter à nouveau un modèle de ce livre... Cela vous est-il déjà arrivé?

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Pin It

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique